POUR PROGRESSER ENSEMBLE

Combien coute d’adapter au bon sens un petit article du règlement d’aménagement de Saint-Blaise ?

En marge du prochain Conseil général du 9 juin dédié aux comptes 2015 de la commune, le Conseil communal a soumis une nouvelle demande de crédit pour CHF 62’121.- afin de couvrir rétroactivement un excédant de dépenses dans le chapitre de l’aménagement du territoire.

En effet, selon cette demande, pour la position « 79 Aménagement du territoire », les soldes nets des positions budget et comptes 2015 sont :
Budget 2015 :    CHF 68’600.00            Comptes 2015 : CHF 146’695.70
Soit un excédent de dépenses de :  CHF 78’095.70 (+ 114 %)

Nous allons examiner dans le détail cette question, mais déjà un aspect nous frappe.
En effet un des postes justifiant cette dépense est libellé ainsi:
Mod. partielle du plan d’aménagement :
ouvertures en toiture, zone d’ancienne localité:      CHF 31’588.-screenshot_49

Un seul petit point à la page 13 du règlement d’aménagement de Saint-Blaise est concerné: celui qui réglemente les ouverture dans les toits.

Cette interdiction et limitation des velux est sans doute obsolète et doit certainement être levée, mais est-il nécessaire de dépenser 31’000 fr en études mandatées à un prestataire externe, ce qui est pas loin de 200 heures de travail d’urbaniste, pour établir cela ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Entente Saint-Blaisoise

L’Entente Saint-Blaisoise est un groupement de personnes ouvertes, sans a priori idéologique. Elle représente les intérêts réels et variés de notre population, pour faire progresser la qualité et l’efficacité de l’action communale.

Réseaux sociaux

L’Entente 2012-2016: quel bilan ?

Il y a un peu plus de quatre ans un premier groupe se formait qui allait ensuite devenir l’Entente Saint-Blaisoise, la troisième formation politique de la commune. [,,,] ... suite ...

L’Entente et la fusion

L’Entente n’a pas donné de recommandation pour la votation du 5 juin 2016 sur la fusion. Toutefois l’Entente est intervenue à maintes reprises sur le fond des questions au cœur de la problématique de la fusion des communes afin de contribuer, dans le respect de toutes les opinions, à informer, étudier et évaluer les multiples effets et impacts de l’éventuelle fusion des communes. Pour que chaque citoyen-ne se fasse sa propre idée et puisse s’exprimer et voter selon ses propres intérêts et sensibilités. ... aller à la page ...